Annonce parue au JO n°46

Etude de Me Bernard BRUGGMANN,
notaire à Papeete, 16, rue Edouard-Ahnne

Suivant acte reçu par Me Mélissa LAU, notaire remplaçant de Me Bernard BRUGGMANN, notaire titulaire de l’Office notarial sis à Papeete, île de Tahiti, 16, rue Edouard-Ahnne, décédé, suivant ordonnance n° 157-2017 du 1er décembre 2017, le 1er juin 2018, il a été constitué la société civile suivante :

Dénomination : CHANG HUNTER.
Siège : Arue, île de Tahiti, résidence Tamahana, lot 49,
BP 53194, 98716 Pirae.
Durée : 99 années.
Objet : L’acquisition, la gestion, la construction, la location et l’administration de tous biens et droits immobiliers, l’acquisition ou la souscription de parts de toutes sociétés civiles immobilières, la gestion, l’administration et la cession de ces parts sociales, la souscription de tous emprunts pour le financement des acquisitions, des souscriptions, et plus généralement, pour la gestion de son patrimoine, la constitution de toutes sûretés sur les actifs sociaux en garantie des emprunts contractés pour leurs acquisitions, souscriptions, entretiens ou rénovations.
Capital social : 100 000 F CFP divisé en 100 parts sociales de 1 000 F CFP chacune, numérotées de 1 à 100, entièrement libérées et souscrites.
Cogérants : M. Rocky Fanautahi Heiarii HUNTER et Mme Grace Jinah CHANG, demeurant ensemble à Papeete, île de Tahiti, résidence Vaihiapa, immeuble Tuamotu, appartement T104.
Cession de parts sociales :
Mutations entre vifs : Les parts sont librement cessibles uniquement entre associés ; elles ne peuvent être cédées à des tiers étrangers à la société y compris les ascendants, descendants ou conjoints d’associés qu’avec l’agrément de la collectivité des associés se prononçant par décision extraordinaire.
Mutation par décès : La société continue entre les associés survivants, les ayants droit de l’associé décédé et son conjoint commun en biens, sont soumis à agrément des associés survivants se prononçant par décision extraordinaire.
En cas de dissolution et liquidation de la communauté de biens existant entre un associé et son conjoint de leur vivant, l’attribution de parts sociales au conjoint qui ne possédait pas la qualité d’associé doit être agréé par les associés se prononçant par décision extraordinaire.

La société sera immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Papeete.

Pour avis,
Me Mélissa LAU.

Parution :

Page précédente